• Campagne EURO 154 / Seigneur James / novembre 2010 - février 2011 --------------------------------------------------------

     

            Chronique Lituanienne     /    EURO 154        

     


     

     

    château en Lituanie

     

     

    Je pars d’une position vraiment privilégiée : MASURIA
    Les terres situées à l’est ne demandent qu’à passer sous mon contrôle !
    Je prends contact avec mes voisins les plus proches Baudouin et Attila.
    Nous convenons de nous allier, et nous nous partageons les terres situées entres nos royaumes.

     

     

    SAISON 1

     

    Les alliances sont passées comme convenu.

    Tout se passe bien pour l’appel des chevaliers : 4 sont de renommée correcte et me permettront je l’espère de passer à 7 terres dès la 2ème saison.
    Dans ma relation avec mon voisin du sud (BAUDOUIN),  les nouvelles ne sont pas rassurantes : les contacts diplomatiques sont très espacés dans le temps.
    De plus, il n’a appelé que 3 chevaliers et pire, il est menacé de félonie à peu près partout.
    Je décide de lui prendre la terre de VOLHYNIA, donc de trahir mes engagements, et donc j’impose jusqu’à la ruine mes deux premières terres.
    Cependant, je n’annule pas l’alliance avec lui.

     

     


    SAISON 2

     

    Je prends 5 terres dont Volhynia.

    Je décide de faire de LITHUANIA mon centre de recrutement.

    Baudouin n’est pas félon car il n’attaque que deux terres.

    Attila se développe bien.

    Carl Von Clausewitz est déjà premier en RG et dispose de pas mal de possibilités d’expansion …

    Bon nombre  de seigneurs ont des fiefs à 6 terres.

    Attila oublie de payer ses chevaliers : il en perd plusieurs et leurs troupes avec.

    Je déclare la guerre à Bartos.

     

     

     

    SAISON 3

     

    Prise de 4 terres.
    Premiers contacts avec Von Clausewitz.

    Nous essayons de nous entendre sur une frontière entre nos fiefs : ceci ne débouche sur aucun accord clair, et aucune alliance …. les prémices d’une future guerre.

     

    Je gagne la joute chez Artus, et mon chevalier Sylvain gagne celle que j’ai organisée.

     

    A nouveau, Attila oublie de payer ses troupes.

    Je sens le vent tourner à l’ouest : j’annule mon alliance avec Attila.

     

     

     

    SAISON 4

     

    Je prends GORYN, et possède 12 terres. Mais Von Clausewitz en est déjà à 14.

    Aethan dor a déclaré la guerre à Attila et va attaquer.

    Je décide d’en faire de même.

    La joute organisée par Dame victoria me permet de gagner encore quelques points de renommée en attendant la joute royale.

     

     


    SAISON 5


    La guerre est déclarée à Attila, mais pris de remords, j’accepte un accord avec lui pour faire marche arrière : je ne prendrai que Pomerania, contre un transfert de 1000 hommes.

    Etant neutre avec Baudouin, je décide de rester en GORYN et fait du surplace.
    Je construis une enceinte fortifiée en GORYN au cas ou … cela se révèlera être un très mauvais investissement.

    Ptij gagne la joute royale.

     

    Je m’allie à Calydan, Baudouin et Artaz pour essayer de limiter l’extension de Von Clausewitz qui a le plus grand domaine, les meilleurs chevaliers et les plus belles possibilités d’expansion.

    La guerre lui est déclarée.

     

     

     

    SAISON 6

     

    Prise de MOLDAVIA (avec l’accord de Baudouin) et POMERANIA avec un gros recrutement de troupes sur mon chevalier seigneur.

    Mes alliés Artaz et baudouin se rendent coupables de félonie : ils sont bien affaiblis.
    Baudouin perd son meilleur chevalier et tout honteux qu’il est, ne répond plus aux missives qu’on lui adresse…


    Je fais face à Von Clausewitz : je suis en Moldavia et lui en Dobruja …
    L’affrontement aura-t-il lieu ?
    Je décide d’attaquer plein sud.
    Je me doute qu’un coup se prépare, mais plein de candeur je lance mes troupes à l’assaut …

     

     

     

    SAISON 7


    Catastrophe !
    Je prends DOBRUJA et IALOMITA … mais dans le même temps Von Clausewitz  prends MOLDAVIA et GALICH et les revend immédiatement à des alliés avec lesquels je ne suis pas en guerre.
    Mon fief est maintenant coupé en deux …sans possibilité de retour pour mon seigneur.

    D’un autre côté, je fais la paix avec Attila et me rapproche d’autres seigneurs inquiets de la montée en puissance de Carl.

    De plus, je convaincs Attila de migrer avec ses chevaliers sur les terres de l’abbé.

    Je déclare la guerre à tous les alliés de Carl.

    A l’ouest, Theoden étend progressivement son royaume, profitant de ce que le sultan Schahriar soit félon, puis ONR deux tours consécutifs …

    Artaz se rend coupable d’une 2ème félonie consécutive sur Theoden !

     

    J’essaye au dernier moment de négocier un retour sur mes terres avec Von Clausewitz
    J’appelle 5 nouveaux chevaliers …

     

     

    SAISON 8

     

     

    tour 8

     

     

    La migration d’Attila est un échec puisqu’il atterrit en Bavaria !
    L’abbé n’a pas tenu sa promesse et a pris GORYN : mon enceinte fortifiée n’a servi à rien …

    L’abbé a conquis BOCHNIA par l’intermédiaire du régent de ROMAGNA : il a désormais un beau centre de recrutement sous son contrôle !

    Pour couronner le tout, l’appel de chevaliers est un échec complet : pas un seul chevalier de renommée convenable, et aucun chevalier appelé sur les terres de l’abbé.

    Par chance, le seigneur Leet trahit l’abbé et n’organise aucune joute pour lui. Il le menace même en APULIA.

    L’abbé perd la plupart de ses alliés, et gagne beaucoup d’ennemis.

    Il n’a plus qu’une seule alliance mais 9 guerres !

    En RG, je le talonne désormais…

    Je gagne la joute que j’organisais et celle d’Aethan.

    D’un côté, j’ai de bonnes réserves financières, de bonnes terres et bien plus d’alliés.
    Mais L’abbé a 6 terres de plus, l’avantage en RG et surtout beaucoup de chevaliers très renommés avec pas mal de troupes.

    Je ne sais vraiment pas de quoi l’avenir sera fait.
    Ce trimestre, nous nous disputerons 10 terres …
    Je choisis de mettre le paquet pour reprendre le centre de recrutement qu’est BOCHNIA.

     

    Pour le reste, Theoden poursuit sa conquête tranquille de l’angleterre.
    Artaz et Aethan se battent contre la princesse Lightéa.
    Au sud, Marchal entre en guerre contre Ptij.

     

    J’organise une petite joute avant la royale et appelle 3 nouveaux chevaliers …

    Je propose à Attila de migrer à nouveau sur les terres de l’abbé.

    Je vends 3 terres à mes alliés.

     

     

    SAISON 9

     

     

     

     

    tour 9

     

     

    Commençons par les mauvaises nouvelles :

    Le seigneur Attila n’a pas pu migrer à nouveau, du coup il est mort.

    Je comptais sur lui pour attaquer les terres de l’abbé.
    Carl en est à 26 terres, il est très proche du trône.

    Il est toujours premier en RG, et retrouve ses 2 alliés perdus (Princesse lightéa et Theoden)

    Il prend position à l’intérieur de mes terres, ce qui me force à les piller.
    La terre très peuplée de Lithuania lui tend les bras …

    Au sud, Calydan donne de gros signes de faiblesse, et mes proches alliés Aethan dor et Artaz perdent des terres.

    Enfin, dans la course au trône, Theoden gagne des points : il a un boulevard en Angleterre et aussi en Espagne avec la mort d’Artus … il pourrait l’emporter assez rapidement, d’autant que ses alliés gardent une bonne partie de ses frontières.


    Du côté des bonnes nouvelles : je m’installe sur les terres de l’abbé : je tue l’un de ses bons chevaliers et lui fait perdre plus de 10 000 hommes. Du même coup, je récupère le centre de BOCHNIA.
    Mes chevaliers prennent position en GALICH et GORYN, et peuvent attaquer le cœur du fief de l’abbé.

    J’organise une joute qui me rapporte encore un peu de renommée.
    J’ai les deux chevaliers les plus renommés, ce qui me donne un peu d’espoir pour la joute royale …

    Enfin, j’appelle deux bons chevaliers, malheureusement encore mal placés.


    Pour la suite, je vais attaquer un maximum de terres, sans trop recruter.


    Le but est d’empêcher le couronnement de l’abbé au trimestre 10, et de reprendre la tête en RG.

    Je prends contact avec Ptij et Marchal pour qu’ils arrêtent la guerre et qu’ils attaquent en priorité Theoden : ils arrivent à priori à un accord.
    Je reprends contact avec Victoria qui m’assure qu’elle me soutient et qu’elle n’a fait la paix avec mes adversaires que pour un souci de renommée.

     

     Sur la gazette :

     

    Le défroqué

     

     Ptij en veut légèrement à ses diplomates, suite à l'oubli d'un appel aux alliés :

     

    Ptij

     

    Ptij deCarpat fait bouter le feu à ses diplomates (par Herrad von Landsberg - extrait d'Hortus deliciarum).

     

    Et enfin, une petite comptine délicieuse : 

     

    Pour les enfants.

    Abbé von Clausewitz,
    L'épée en argent,
    Le heaume doré, 
    Qui avez-vous trahi?
    - J'ai trahi mon père,
    La moitié de Dieu,
    Quatre-vingts Chevaliers,
    Autant de sommeliers;
    J'ai encorné ma grand-mère,
    Et je me sais encore saint!
    - Abbé von Clausewitz,
    Mais que saurait le Christ?

     

    "Comptine enfantine, encore populaire dans les Balkans du temps du chevalier Tito." 


     

     

    SAISON 10

     

     

    tour 10

     

     

     

    Le trimestre s’est bien déroulé globalement :
    L’abbé a même perdu des territoires, faute à des ordres mal passés …
    De mon côté, je perds un petit chevalier et perds une bataille en TRANSYLVANIA.

    Pour le reste, je reprends pas mal de territoires, avance en SLOVAKIA et CARPATHIA.
    Pas mal de territoires ont un bonheur de 40, ce qui me permet de passer premier, et de loin, en RG.
    L’abbé n’a pris ni LITHUANIA, ni BOCHNIA, ni APULIA, donc n’a plus beaucoup de territoires très peuplés sous son contrôle. Mes terres au nord sont relativement à l’abri désormais si je veux les défendre car j’ai un chevalier renommé face au CS de l’abbé.

    Cela étant, l’abbé a toujours d’excellents chevaliers, beaucoup sont à la frontière de mon fief.
    L’attaque de son chevalier-seigneur est envisageable au prochain trimestre, à voir …

    L’abbé n’est plus une menace à court terme pour le trône.

    Par contre Theoden pourrait être couronné dès la prochaine saison, surtout que Ptij a décidé de rester dans son camp.
    Je prends contact avec mes fidèles alliés Victoria, Marchal et Aethan pour voir s’il est possible de l’arrêter, ou du moins de le freiner …

    J’échoue en finale à la joute royale contre mon allié Marchal.

    Pour la suite, Victoria et Aethan ne sont pas chauds à l’idée d’attaquer Theoden.
    J’essaye de les motiver, mais je sens que la campagne peut se terminer rapidement.

     

    J’augmente encore le bonheur de mes terres, et fait une joute pour Aethan afin de l’aider à avancer en compagnie d’Artaz sur les terres de Theoden.
    J’abandonne l’idée de tuer l’abbé, et me concentre sur une prise maximale de terres, au cas où Theoden ne l’emporte pas.


     Sur la gazette, échange d'amabilités avec la princesse Lightéa : 

     

    De grâce, seigneur Theoden, faites en sorte d'obtenir rapidement les graces de notre vieux souverain.
    Cette pauvre Lightéa, prise d'hallucinations, se voit maintenant couronnée.
    Il est à craindre, si cette campagne venait à se prolonger, que nous soyons obligés de la passer par le glaive tant son état empire ...

     

    ---------------------------

     

    Ose parler à visage découvert et c'est toi qui sera passé par le glaive!

    Lightéa, la vraie Princesse Lightéa

     

    --------------------------

     

    Le boucher de Bochnia vous salue

    boucher James

     

     

    Là ou il passe, les tripes sortent et l'herbe ne repousse pas ...
    C'est bien moi, votre cauchemar, chère Lightéa
      

    ------------------------------

     

     

    Noble James, boucher de Boschnia,

    Je ne vous imaginais pas aussi repoussant. Il y a de la consanguinité dans ces pauvres contrées d'Europe de l'Est, c'est un supplice pour les yeux. Je plains sincèrement votre tendre épouse Aethanie et votre concubine, la robuste et odorante Artazia. Elles n'ont franchement pas mérité cela.

    Et je pense que même mes gênes remarquables ne sauraient rien changer à ce tragique caprice des Dieux.

    Ma foi, notre bon Roi Théoden saura vous faire mordre la poussière.

    Et vous emporterez en enfer l'écho de mon petit rire espiègle lors de votre trépas.

    Sur ce je m'en vais préparer le banquet du couronnement, cela promet d'être grandiôse.

    Lightéa von Ophtéone

     

     

     

     

     

    Enfin, un petit mot de Leet, toujours très agréable : 

     

    Qui pour serrer la main comme un gentilhomme ?

    A tous les seigneurs d'Europes

    Que vous soyez polygames masqués, duc exilés ou même possésseurs de moins de 38 écus,

    La maison des Repreneurs, dirigée actuellement par Leet, vous invoque.

    En effet, notre nouveau ministre aux relations exterieurs, Mr Bisounoursi, nous conseille vivement d'accepter toute paix d'où qu'elle vienne et même de la supplier. Etant donné les très bon premiers echos de sa politique, nous avons décidé de lui faire confiance et de suivre ses ordres a la lettre.

    Ainsi un document officiel sera envoyée aux quatres coins de haque contrée, reservez lui bon acceuil je vous prie !

     


    en revanche je ne comprends pas pourquoi mon ministre tiens a ce que j'y joigne une illustration?

     

    boucher James

     

     


     

     

    SAISON 11

     

     

    tour 11

     

     

     

     

    Theoden n’est pas couronné : Victoria, Artaz, Aethan lui ont pris des terres et il est bloqué à 28 terres.
    Il y a peut être moyen pour que cette campagne dure encore un peu, puisque mes alliés sont sur les terres de Theoden et peuvent lui reprendre encore du terrain …

     

    L’abbé me prend BOCHNIA et LITHUANIA : plus de recrutements possible pour cette saison.
    Par ailleurs, il met des ordres de retrait à 100% (ou plus ?), et ne perd aucun chevalier et aucune troupe.

    Princesse Lightéa est en AUSTRIA, et un de ses chevaliers est en SLOVAKIA avec 4000 soldats : ça se complique !

     

    Pour la suite, je vais essayer de reprendre quelques terres ici et la, mais le manque de chevaliers et surtout leur mauvaise répartition rendent les choses vraiment compliquées.

    J’appelle deux chevaliers…

     

     

    SAISON 12

     

     

     

    tour 12

     

     

    Retournement complet de situation !!!!
    Theoden oublie un appel de son allié l’abbé, et perd la majeure partie de ses chevaliers, et toutes ses illusions.
    L’abbé, tout honteux de son appel, oublie de passer ses ordres ( …) et me laisse reprendre la plupart de mes terres.
    Bref, je me retrouve à 30 terres, en position d’être couronné.
    Je prend les mesures nécessaires pour gagner, mais je suis assez déçu par la tournure des évènements.
    « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »

     

    Je suis contacté par mes ennemis. Je n’attaque pas systématiquement ceux-ci.
    Je suis même invité à la joute de Lightéa.

     

     

    SAISON 13

     

     

    Je prends suffisamment de terres pour être couronné.
    Quelques derniers coups bas, notamment avec la princesse Lightéa, mais globalement tout se passe comme prévu.
    Ironie du sort, Theoden meurt ce trimestre, alors que la victoire lui tendait les bras il y a peu.

     

     

    tour 13

     

     

    Seigneurs en vie au tour 13 :



    tour 13

     

     

     

     

     

     


    Mes forces au tour 13 : 

    tour 13

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :